WWW.MOTOPISTE.NET
------- BIENVENUE SUR WWW.MOTOPISTE.NET ---------
------ BONNE JOURNEE ! et Gaaaazzzzzzzz ! -------

WWW.MOTOPISTE.NET

NUMERO 1 DES FORUMS PISTE EN FRANCE
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Essai] MICHELIN ROAD5 : LA nouveauté pneumatique SPORT-TOURING 2018

Aller en bas 
AuteurMessage
REDMAN
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Moto actuelle : : VTR 1000 SP1 HONDA et SV650 k5
Nombre de messages : 16551
Age : 36
Localisation : AIX EN PROVENCE
Date d'inscription : 10/08/2005

MessageSujet: [Essai] MICHELIN ROAD5 : LA nouveauté pneumatique SPORT-TOURING 2018   Mer 28 Fév 2018 - 0:09

Au commencement, un mail du Bibendum...

(au début je croyais que c'était lui même qui écrivait, un peu comme un gosse croit au père noël... puis non en fait... c'est une dame, sympathique qui communique par mail et ou téléphone..raté!) 


Dans son mail quelques questions, auxquelles, vous vous en doutez, je me suis empressé de répondre !


Disponible?
- "Oui"

Papiers en cours de validité ?                        
- "Oui"

Permis moto valide ?
- "Oui oui !"

Combi/bottes/gants/dorsale/casque tu as?      
- "Oui bien sur !"

"Ok, prépare tes valises ! Tu pars en Espagne les 22/23/24 Février 2018 essayer le Nouveau MICHELIN ROAD 5..."


Destination???? : Séville ! Le sud de l'Espagne, Andalousie, il y fait 20°C en ce moment ! alors que dans le sud de la France(chez moi!) le thermomètre dépasse à peine les 8°C...




On prend la crème solaire alors? ^^


Trêve de plaisanteries, les essais se feront sur route aux alentours de Séville, et également sur le circuit de Monteblanco pour les ateliers de roulage.

Le CIRCUIT :

Au fin fond de l'Andalousie, en bordure de l'autoroute A49, à mi-chemin entre Séville et Huelva, bienvenue dans l'enceinte du ''circuito Monteblanco'', complexe auto-moto ultramoderne situé à seulement 150 km de Jerez... et de Portimao.




Ce circuit comporte trois pistes complètement autonomes, chacune possédant sa propre Pitlane. De nombreuses variantes de tracés étant possibles.


Le circuit Monteblanco vu du ciel


LE ROAD 5 :
(D'ailleurs ne l'appelez plus "PILOT", c'est désormais le "ROAD 5" tout court ! N'allez pas demander chez vos revendeurs de ROAD 5 "tout court" il n'existe pas ! LOL)




Nouveau pneumatique Sport-Touring du manufacturier français, le ROAD5 a de la gueule, ne serait ce que par ses empreintes, il fait futuriste et a un aspect sportif.




RENDEZ VOUS EN ESPAGNE :


JEUDI 22 FEVRIER 2018 :

Le réveil est programmé, le déplacement se fera en (petit!) avion...







Marseille-Madrid puis Madrid-Séville !  2 avions...


8h15 le réveil n'a pas eu le temps de sonner, je vous avouerai que d'habitude je lui met une petite tape et je me rendors, la je l'avais presque anticipé ! 

Ptit déj' vite avalé, direction l'aéroport à 40mn de chez moi !


Enregistrement des bagages, tout est la, on peut y aller !



1h de vol environ, petit avion...


Changement de climat, on arrive aux environs de Madrid, ce n'est pas la piste vue du ciel, mais un gros cours d'eau...


Voila le petit avion, un bus avec deux ailes !  Mais on est arrivé entier !


Le temps de manger un bout au Mc Donald's de l'aéroport, puis deuxième avion, cette fois ci pour Séville !

Une petite heure plus tard, nous voila enfin à Séville.




Un bus nous récupère, quand je dis nous, ce sont les autres webmasters de sites internet européens : anglais, allemands, italiens, espagnols, belges, hollandais et même un grec(pas celui qu'on fait cuire sur une broche et que l'on sert dans du pain, mais un vrai grec! ^^) invités pour venir essayer le ROAD 5.



La classe dans les moindres détails...


Direction Séville, notre  HOTEL PLAZA DE ARMAS se situe dans le centre ville historique.



SEVILLE


4ème ville du pays, Séville compte près de 700 000 habitants, surtout agricole, elle est traversée par le fleuve Guadalquivir long de 70km, qui a permis le développement du commerce fluvial.


Pour les passionnés d'histoire ou d'architecture, tout est détaillé ici sur Séville


Les températures sont douces l'hiver et parfois très arides l'été.


Avec 3000heures de soleil par an, c est une des villes les plus ensoleillées d'Espagne.


Cela tombe bien, partout en Europe il pleut où il neige, nous, essayeurs, allons rouler aux alentours de 20 degrés Celsius, la température idéale à moto !



Arrivée à l'hôtel, papiers habituels, dépose des bagages dans nos chambres etc...




Tiens ! une MT07 dans le hall !


Puis quartiers libres jusque 20h pour le repas avec le staff Michelin.




Nous en profitons pour aller faire un tour dans le centre ville ancien, je suis accompagné de David du site JAZT.COM et du youtubeur belge "Qwerty" ainsi que Magali responsable Marketing chez Michelin.







Très douée cette artiste, vous aurez reconnu TUPAC, célèbre rappeur Américain...



Même le T800 était de la partie ! Je l'aurai bien ramené dans ma valise, mais à coup sur il aurait sonné au portique de l'aéroport...^^












L'ambiance est bon enfant, les espagnols ne sont pas stressés, du moins on le ressent moins qu'en France, ici pas de Sentinelles VIGIPIRATE, on croise la Policia Local et la Guardia Civil(on a pas envie de plaisanter avec eux lol) mais c'est calme... les rues sont animées, la jeunesse s'amuse... 

Nous allons donc au restaurant, et voici le menu du soir :




C'est l'occasion de faire connaissance avec les autres invités, de parler moto, expériences diverses, internet, et tout ce qui touche au milieu de la moto...




Les assiettes arrivent, forcement qui dit Espagne dit "charcuteries et tapas"






Je n'ai pas pris tous les plats en photo, mais c'était délicieux... Après un bon dessert et quelques discussions en rentrant à l'hôtel, il fallait aller se coucher, le programme du lendemain étant chargé...


Vendredi 23 Février :

Programme :


6H45 réveil ! douche puis Petit(euh! Enorme!!!) Déjeuner !



Le piège c'est de trop manger... car une journée de roulage nous attend !

J'ai su résister, malgré les multiples tentations...


Avant de prendre le bus, il faut remplir les fiches d'informations, puis: souffler dans le "ballon" Smile

D'habitude c'est moi qui fait souffler à mon boulot... je souffle et vous vous doutez bien : 0 !


Le bus nous attend devant l'hôtel, il faut y aller !



Moins d'une heure plus tard : Bienvenido !  Circuit de Monteblanco !


Le décor est planté, au milieu des champs en pleine campagne : le circuit de MONTEBLANCO.


Mon ami Bibendum est au rendez vous ! il nous accueille d'un salut amical !






Les motos destinées aux essais sont toutes chaussées de Michelin ROAD5



A notre arrivée, accueil des organisateurs, le Staff MICHELIN ainsi que l'équipe H2S(que vous connaissez sur Motopiste.net pour leurs stages et journées de roulage!)



Mais avant de pouvoir les essayer : BRIEFING et présentation du ROAD 5 !


Direction la salle de conférence !

Le(s) Bibendum(s) nous accueille(nt)...





Jean-Luc Bouvier, directeur R&D de la division deux roues de Michelin nous fait les présentations, en présence des personnes qui ont travaillé sur ce modèle de pneumatique.


Présentation du pneumatique ainsi que le déroulé de la journée : environ 160km sur route, et des essais sur circuit à travers des ateliers sur le mouillé, sur le sec.


Un peu de lectures pour les techniciens :








A retenir :

Quatre ans après la sortie du pneu MICHELIN Pilot Road4, l’un des leaders incontestés du pneumatique SportTouring
vendu à 1,5 million d’exemplaires, Michelin présente La Nouveauté 2018 : LE ROAD 5

- Le Michelin ROAD 5 est un pneu moto à usage 100% routier, de la 5ème génération (eh oui ROAD : 5 !)

- Disponible en 2 versions : Standard et Trail

- Le ROAD 5 bénéficie des dernières innovations du fabricant Clermontois :
* Les mélanges de gommes optimisés ACT+
* Les lamelles évolutives XST Evo qui augmentent la capacité de drainage
* Nouveau procédé de fabrication
des moules de cuisson pour la fabrication de ROAD5, permettant l'obtention de formes complexes


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



A la suite de cette présentation, nous attendions le départ pour aller essayer ce pneumatique après nous avoir mis l'eau à la bouche avec les vidéos et photos du développement du ROAD 5 sur grand écran.




C'est l'équipe H2S (qui propose des journées et stages de roulage sur Motopiste) qui était en charge des ateliers sur le circuit ainsi que le parcours sur route.






Petite photo avec Dominique Sarron, qu'on ne présente plus...

(pour les non initiés je vous laisse regarder le palmarès :[url= https://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Sarron] https://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Sarron[/url] )




Le top départ est donné après quelques recommandations sur la sécurité et les consignes à respecter : "ALLEZ enfiler vos combis !!!"



Il n'en fallait pas plus... Tout le monde se dépêchant d'aller enfiler son cuir, ses bottes, gants etc...


J'ai fait comme tout le monde : "J'ai couru enfiler mon matos!"




Menu du jour :   MOTOS + MICHELIN ROAD5 = ESSAIS

Les motos disponibles étant stationnées devant les boxs, des petits malins avaient déjà repéré les modèles à essayer...

Alignées au millimètre...



Il y a du choix !



Magnifique décor quand au circuit Montéblanco  non????



LES ESSAIS :



Il faut choisir son destrier pour l'essai !!!!



Me laissant attirer par l'italienne TUONO V4, ce fut trop tard, l'essayeur belge l'avait déja prise...



"Bon tant pis je prendrai la Speed Triple..."  raté c'est un autre belge mais flamand qui est dessus...




"ok bon je vais prendre le Z1000.... encore raté ! "



Je me retrouve à emprunter la  HONDA CB650F... pas très glamour, mais un changement est prévu lors des pauses faites pour les photos et le temps de boire un peu d'eau ou café sur les spots mis en place.  Je me dis que je l'aurai un jour je l'aurai ! La Tuono V4 ! Depuis le temps qu'on me parle du V4 !



Départ sur les routes andalouses, la CB650F tombe sous la main, comme toutes les Honda me direz vous, elle donne le sentiment que vous l'avez toujours connue, hormis les commodos désormais en plastique épais et pas facilement utilisables avec les gants...





On part tranquillement les pneus sont neufs, puis les virages s'enchaînent et on commencent progressivement à hausser le rythme...




Le photographe est là, du coup on se prend au jeu en multipliant les passages devant son objectif.


La CB650F est finalement agréable, bien qu'il manque quelques chevaux, et que ses suspensions soient un peu souples, elle fait le boulot, je suis les trois pilotes devant moi, le leader "ouvreur" sur sa BMW K1300R, le 2ème pilote(belge) sur la Ducati  Supersport 939, Philippe sur la Ninja ER6-F .

Le 2ème belge "Qwerty"(nom de scène sur youtube!) me chauffe les talons avec la V4 Tuono.

Les pneus vont bien, ils sont désormais chauds, vous allez me dire que ce modèle est léger pour mettre à mal les pneus, c'est pourquoi je vais négocier un changement de monture au prochain arrêt.


Les vidéos prises avec mon nouveau système caméra/intercom SENA 10C






Justement c'est le moment de s'arrêter... on se dégourdit les guiboles, on boit une gorgée d'eau et on commence à reluquer quelle moto on va s'échanger...



Lors de la pause, quelques photos pour Motopiste.net...


50 virages ou 50kmh?


Regardez dans le fond... ^^


Un petit rafraichissement???  sympa ce clin d'œil avec le triporteur MICHELIN !!



J'ai voulu l'essayer dans les petits virolos alentours, on m'a dit que c'était collector... ça aurait pu être marrant, en DVD bonus


La TUONO V4 la Tuono V4 !!! je propose un échange avec mon compatriote belge, il accepte de me laisser sa belle italienne... Mais d'abord il faut l'affronter au SHIFUMI !



AHHHHHHH !!!!! le signe du motard qui a gagné au SHIFUMI ! et oui j'ai fais "pierre" et lui "ciseaux"

Gagné ! à moi la belle italienne !


En vidéo :


C'est parti, démarrage du V4, ça vibre, ça vit, il n'y a que le guidon un peu large qui perturbe, et le compteur assez fade...  on va voir si le ramage vaut le plumage, ou l'inverse...


Elle a du coffre, ça on peut le dire !!! 

Quel moteur, ça arrache, et dans ma tête je me dis "REDMAN fais gaffe, la Guardia Civil c'est pas des tendres, ralentis!!!" on se méfie de chaque fourré ou renforcement, la peur du radar? oui oui... 

  Bon allez juste une petite accel'... ok ok VRRRRRRRRRRMMMMMM

Jé vous jure senor, zé né pas fais exprès, l'accelérator est resté bloqué... lol



J'ai pris la photo au bon moment... 89kmh c est pas au dessus de 90 !!! 

Bon les lignes droites c est sympa, mais les virages ça dit quoi?

Le pilote professionnel en moi se révèle, mon passé de pilote MotoGp refait surface, mes années d'expérience en endurance, mes années de pilote usine... bon ok j'arrête, cette moto c'est un jouet qui vous met la banane pour la journée... 


Des watts il y en a et les MICHELIN ROAD5 les encaissent sans broncher, on aurait aimé les tester plus longtemps...



Le Road5 met en confiance, on a roulé de manière soutenue sport, le groupe se divisant en deux, ceux qui arsouillent un peu, et les autres qui profitent du paysage...

Bon comportement, les deux bandes "slick" de chaque coté permettent de rouler sereinement dans le sinueux, le reste tout nervuré se chargeant d'évacuer la pluie au cas ou !

La moto semble légère, un comportement que l'on retrouve également avec les POWER RS que j'ai testé sur d'autres motos(compte rendu LOSAIL) et sur mon VTR SP1 perso (je comparerai avec les ROAD 5 que je dois chausser d'ici peu!)

Question aux possesseurs de TUONO V4 :  normal le frein avant qui est "mou" puis d'un coup qui accroche? spécificité Aprilia?

Sur les premiers kilomètres j'avoue que j'ai eu du mal... remarque ça permet de ne pas planter quand un filet de frein avant est nécessaire...


La Tuono V4 : un jouet à ne pas mettre entre toutes les mains, sur route, elle demande un peu de sang froid et surtout de retenue de la main droite... mais quel moteur, quel châssis, elle va ou on la place et bronche pas quand on la brusque un peu(je vous rappelle mon expérience Motogp? lol)
Un plus joli compteur lui aurait permis d'avoir une excellente note sur mon baromètre REDMAN...

En descendre fut compliqué, mais une Japonaise m'appelait...  

Pas de SHIFUMI, je l'emprunte à un autre belge qui me la laisse volontiers...

La KAWASAKI Z1000 2018:



Je la connais bien, puisque mon ami Christophe en possède une(il les as toutes eues depuis la 1ère!) et ma la prête souvent !


Une moto à l'aspect ramassé, au design que l'on aime ou pas, mais qui a de la gueule et un sacré moteur !

La tête de fourche dotée de feux à Led fait agressive, sa silhouette sculptée façon Manga, oui et elle est agressive cette Z !

Et quand tu tournes la poignée, elle change de voix, et prend des tours, la boite à air participe à cette mélodie, on croirait presque une suralimentation...

Les 142cv sont bien là, et les Road 5 assurent le steak niveau tenue de route, pas une virgule !

 Vous allez me dire qu'on attaquait pas comme des malades?

Vous avez raison, rythme soutenu tout de même, nous sommes des pères de famille responsables, qui plus est sur les routes espagnoles que l'on ne connait pas(Guardia Civil, radars, prison? ^^) Michelin a voulu nous faire ressentir la facilité qu'offre ce pneu, il allège la moto, et tient le pavé, pour les plus sportifs il faut se tourner vers le Power RS, et les plus extrêmes Powercup EVo... mais la route n'est pas un circuit...

Michelin a sorti ce ROAD 5 pour les motards qui roulent 365 jours par an, qui souhaitent rouler par tous les temps, sec comme pluie, hiver comme été,  qui veulent du grip par tous les temps, et des performances stables au fur et à mesure des kilomètres parcourus...



Il manquait une moto pour finir les tests sur route en beauté c'est la Triumph Speed TRIPLE 1050 2018...
Personne n'a voulu la lâcher avant, vu que c'est une nouveauté...

Une petite vidéo, un peu courte, trop courte même pour se faire une idée, le look est sympa mais la position inhabituelle, autant la Kawasaki ou la Honda je me sentais comme chez moi, la c'est pas pareil...

Magnéto Serge :

Nous rentrons donc au circuit, on aurait pu rouler journée entière tellement les conditions étaient propices, une température idéale(environ 20°C) le staff MICHELIN qui a mis à disposition des motos rutilantes, chaussées de pneus neufs(ROAD5) et des routes espagnoles pleines de virolos comme on les aime...

12H45 : RETOUR A LA BASE

Près de la station essence du circuit(la classe!) 2 aguicheuses : Monique et Thérèse !


4 roues mais une envie d'essayer... surement des MICHELIN SPORT CUP2 dessus?

Allez il faut rendre nos montures, le programme est serré, déjeuner puis ateliers sur circuit, la journée n'est pas finie !


Dernier mètre avec la Speed TRIPLE 1050...  dommage de pas avoir pu rouler plus avec... le moteur étant démonstratif !

Bon au moins une petite photo?



Je vous l'ai dis il a bien bossé pendant ces quelques 160km le ROAD5....





Au programme de l'après midi, j'ai cru voir des MT10, des S1000XR, des Ducati Supersport et une Street Triple pour les ateliers....


Pause Déjeuner bien méritée, regardez la vue :




La salade et les Spaghetti avalées, nos yeux sont attirés du coté des boxs, côté circuit, ou des Ducati Supersport et des BMW S1000XR nous attendent...

DUCATI SUPERSPORT 939



BMW S1000XR


Petit détour par le box occupé par les monteurs et techniciens... et "quelques" gommards...




14H : Briefing circuit...

"Comment ça on ne va faire que "quelques tours"? "



Ok et bien je fais la grève...



et oui ce n'est pas une journée circuit, pour cela il faut aller sur les journées dédiées...
 (
David SCIBERRAS nous console en nous disant que ce serait plusieurs sessions à bord de la DUCATI SUPERSPORT 939 et de la BMW S1000XR )


Allez c'est donc parti avec la Ducati 939 Supersport...


La moto est vive, cependant je ne suis pas l'aise dessus...

Ça rupte vite, et niveau position sur la moto on se croirait sur une VFR, pas désagréable en soit sur route, mais sur piste je suis pas fan..

Les demi guidons sont hauts placés, et le réservoir un peu large, ça gêne...(je parle ici d'utilisation circuit...)

Pourtant Ducati on pourrait se dire que c'est dans ses gênes la piste, pour la peine j'en suis pas sorti convaincu...

Les pneus quand à eux, n'ont pas bronché malgré quelques freinages/accélérations à plus de 200kmh, et quelques virages quasi le genou au sol...


Restait à essayer sur une moto plus lourde, et plus puissante : La S1000XR !





Les gênes de sa cousine la S1000RR

Un régal, le plaisir de retrouver le bloc 4 cylindres de sa cousine la S1000RR, dans une partie cycle bien différente, plus souple, mais qui permet de s'amuser que ce soit sur route, ou une sortie sur circuit si l'envie vous en dit...

Le pneu prévient bien, malgré le poids de la bête et sa puissance, pas de glisses intempestives (malgré quelques freinages appuyés en bout de ligne droite)
On se prend vite au jeu et on enchaine les tours le sourire aux lèvres dans le casque !

Si on en arrive à de telles performances sur circuit, ça laisse présager une grosse marge sur route,  la majorité des motards ne rouleront jamais à ce rythme sur route...


Fin du roulage sur circuit !

Il nous faut quitter la S1000XR et la SUPERSPORT 939 pour aller retrouver les ateliers sur le mouillé...


et un pilote que vous connaissez tous : Alexis MASBOU



Des MT10 nous attendent pour tester l'adhérence sur le mouillé...





Je l'avoue ici, et surement comme la plupart d'entre vous, je ne suis pas à l'aise sur les sols mouillés... à moto comme à pied !

Alors quand il faut prendre les freins en pleine ligne droite, sur un sol détrempé... certes, y a l'ABS, mais tu flippes !


Faites comme moi, bon un peu moins vite qu'il disait...

On a essayé, et ça passe ! Du moins ça freine !!!!! prendre son élan, stabiliser sa vitesse, et planter du frein avant...


Souvenirs du permis???



Slalom évitement sur sol mouillé, sur une MT10 chaussée de ROAD5 : parfait !



Je n'étais pas rassuré à l'idée de freiner ou de mettre un peu d'angle sur le mouillé, les doutes ont disparu, une fois l'épreuve du feu(euh de l'eau!) passée !

La Street triple sur le mouillé... des conditions typiquement anglaises pour une anglaise?



Je vous rassure les traces de pneus c'est pas nous !!!! ^^



Pour couronner le tout, Dean, le pilote de développement, a effectué une démonstration avec deux SUZUKI GSXS 750, une chaussée de PILOT ROAD 4, l'autre de ROAD5 usés(5000km) :

REGARDEZ LE RÉSULTAT lors de freinages d'urgence sur le mouillé :









Photo souvenir :

A la suite de ces essais sur le mouillé, nous avons quitté le circuit, j'ai dis au revoir au BIBENDUM en lui promettant que nous allions nous revoir rapidement...



la cousine S1000XR m'a également salué...

 


Notre bus nous a ramené à l'hôtel, le soir un dernier repas en compagnie des autres webmasters et du staff Michelin.




Le lendemain, petit dej' espagnol royal et retour en France...



La navette pour l'aéroport...



2 avions pour rentrer... la tête encore sur le circuit de Monteblanco...




-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

MICHELIN ROAD5




Lieu de Fabrication : ESPAGNE
Conçu et testé à LADOUX(Siège MICHELIN)

Pilotes développement/tests Dean(inscrit sur Motopiste depuis quelques années!) et Bruno (à qui je passe le bonjour ici!) LE JOB DE Rêve !

Merci au staff MICHELIN pour leur disponibilité, et le soin de répondre à toutes nos questions.



Merci pour le prêt de matériel à :

* SENA pour le prêt de la caméra/intercom SENA 10C
* SHARK RACE R PRO CARBONE KOLOV
* BERING SUPRA-R
* Speedway pour les gants DAINESE DRUID D1
* TCX pour les bottes RT RACE PRO AIR

Mon vestiaire



Baptême de piste pour mes TCX RT RACE PRO AIR


Toutes les infos sur le site internet MICHELIN MOTO : http://moto.michelin.fr/FR/fr/homepage.html

Pour ceux qui se posent des questions à propos du Pilot ROAD4, ce dernier reste au catalogue à un tarif plus attractif.





Quelques photos :















_________________
REDMAN
ADMINISTRATEUR MOTOPISTE.NET

Visitez notre page Facebook !
https://fr-fr.facebook.com/motopiste.net/

Pour obtenir la Carte Motopiste cliquez la dessous !
http://www.motopiste.net/t79098-la-carte-motopiste-net

Vous ne savez pas ou rouler en 2018??? ICI le Calendrier des partenaires du Forum Motopiste :
www.motopiste.net/t79138-calendrier-dates-de-roulage-des-partenaires
Revenir en haut Aller en bas
 
[Essai] MICHELIN ROAD5 : LA nouveauté pneumatique SPORT-TOURING 2018
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» essai beverly 350
» ESSAI CAPELLI 1000 ET 770
» Michelin City Grip Winter
» Michelin Power RS : Nouveau pneu sport pour la route
» Pêche du bateau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WWW.MOTOPISTE.NET  :: BLABLABLA-
Sauter vers: